Introduction

ASM Tunis
ASM Tunis

Depuis sa création en 1967 par la Municipalité de Tunis, l’Association de Sauvegarde de la Médina ne cesse d’accomplir différentes tâches. Elle s’attelle principalement à :

Sensibiliser le public à l’importance du patrimoine urbain et promouvoir les idées de sauvegarde en se basant sur une connaissance approfondie de la Médina.
Préserver et restaurer des monuments dans la Médina et les adapter à de nouvelles fonctions.
Promouvoir la restauration des demeures et des immeubles situés dans les quartiers historiques de Tunis en apportant aide technique porno et conseil à leurs propriétaires.
Assurer la coordination technique entre les services municipaux et autres organismes travaillant dans les quartiers historiques de Tunis.
A Sensibiliser, former et encadrer les intervenants dans la Médina et promouvoir les petits métiers en associant les artisans aux chantiers de réhabilitation et de restauration.

Accueillir dans sa bibliothèque et son centre de documentation et encadrer étudiants et chercheurs de Tunisie et de l’étranger pour des stages de formation Des contacts étroits sont maintenus avec les universités nationales et étrangères ;
Organiser et participer à des rencontres nationales et internationales sur le patrimoine.
Tisser des liens de coopération a l’échelle régionale arabe ou a l’échelle internationale avec les institutions de recherche ou en charge du patrimoine. >Dans les années soixante, la Médina de Tunis devenait de plus en plus menacée par les démolitions qui pouvaient résulter de la percée de grandes avenues à travers le tissu historique.

En réponse à ces menaces, la Municipalité décida en 1967 la création de l’Association de Sauvegarde de la Médina.

Celle-ci se fixa pour objectifs, entre autres, de réhabiliter l’image de la vieille ville et de redéfinir son rôle dans l’agglomération tunisoise.

L’A.S.M. a pour vocation non seulement de conserver la spécificité et l’unité de la ville historique mais aussi d’assurer son intégration au reste de la ville, afin d’éviter sa marginalisation.

Trente neuf ans après sa création, et grâce à son atelier d’architecture et d’urbanisme et à son équipe de chantier, l’A.S.M. assure, désormais, diverses missions dans la Médina (conseil, maîtrise d’œuvre, restauration, bureau d’étude, formation…).
Elle reste, surtout, un lieu de rencontres et de recherches sur les questions urbaines, architecturales et socio-économiques qui concernent la ville historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *