Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis (A.S.M)
  Accueil    |    Liens utiles   |    Glossaire   |    Plan du site  |    Contact   |    English
Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis
 
  Document sans titre
  Navigation
 
   
 
  Actualités
 
   
  News







   
  Médina de Tunis > A savoir > Liste des monuments classées
 
   
Liste des monuments classés
 
 

BATIMENTS ET SITES CLASSES MONUMENTS HISTORIQUES PAR DECRET
 
Du 13 mars 1912 :
La grande Mosquée Zitouna.
Mosquée Sidi Youssef.
Mosquée Hamouda Pacha.
Médérsa Slimania.
Mosquée la Kasbah.
Mosquée d’El Ksar.
Mosquée El Djedid.
Mosquée Saheb Ettabaâ.
Mosquée Bab Djazira.
Mosquée El-Houa.
Mosquée Sidi Mehrez.
Mosquée Sidi Zouaoui de Mohamed Bey.
Zaouïa Sidi Abdelkader. (disparue)
Zaouïa Sidi Kacem Jelizi.
Zaouïa Sidi Jilani (à Bab Souika). (disparue)
Médersa El Bachya (rue Kachachine).
Tourbet El Bey.
Tourbet Laz.
Tourbet Daouletli (rue Ben Ziad). (disparue)
Tourbet Sidi Chérif.
La Porte de France.
La Porte de Bab Jedid.
La Porte de Bab Mnara. (disparue)

Du 03 mars 1915 :
La Fontaine du souk El Blat.
La Mosquée et le mausolée de Sidi Youssef.
La Fontaine à coupole située près de Bab Sidi Abdessalem.

Du 25 janvier 1922 :
La Bibliothèque Nationale, Ancienne caserne bâtie en 1229 de l’Hégire, Souk El Attarine et la rue Zitouna.
L’Edifice occupé par la Djemia des Habous (au n°55 de la rue Zitouna).
Le Fondouk des marchands (au n°15 de la rue de l’ancienne Douane).
La Maison arabe (n°9, Rue El Monastiri).
La Zaouia Tébourbia (Impasse Saïda Tébourbia, près de la Place aux moutons).
La Midhat Es-Soltane (Souk El Attarine).
La Zaouia Sidi Brahim (Rue Sidi Brahim n°11).
Dar Ben Abdallah.
Dar El Aoula (maison des esclaves) (Rue El Mebazzaâ).
Tourbet El Bacha (Rue des Libraires).
Tourbet El Fallari (rue Tourbet El Bey).
La Zaouia Sidi Ali Azouz.
La Zaouia Sidi El Hari (Près Bab Carthagène).
La Médersa du Pacha (Bir El Hajjar).
La Fontaine voisine de la porte Bab Alioua. (disparue)
Tourbet de la Princesse Aziza Othmana.
Tourbet de Hafiza Khodja (Près de Sidi Ben Zied). (disparue)
La Zaouïa Sidi El Bahri (Rue Zaouïa Bokria).
La Médersa de la mosquée Djemâa Djedid (Rue des Teinturiers).
La Médersa de la Mosquée Saheb Ettabâa.
Hammam Saheb Ettabâa à l’angle de la rue du Salut et de la rue El Aloui.
La Zaouia Sidi Chiha (Rue du Salut).

Du 16 janvier 1928 :
La Zaouia de Sidi Brahim Turki (située impasse Bou Cordagha, n°2, rue Chelbi Zafine (El zafine) près du souk du Cuivre).
La Porte monumentale (au-dessus de la rue Ben Nejma et les constructions qui en dépendent).
Le Port de la Rabta.
Les Parties du Dar El Bey (antérieures à 1870).
La Zaouia de Sidi Maâoui (14, rue El Monastiri et rue El Maâouia).
La Petite Mosquée de Sidi Ameur (située à l’angle de la rue Sidi Ali Azouz et de l’impasse Sidi Ameur).
Le Mesjed El Kobba (Rue tourbet El Bey).
Mausolée de Sidi El Klaâï (20, rue Sidi Ben Arous).
La Porte de France.

Du 16 novembre 1928 :
La Zaouïa de Sidi Ben Arous.
La Maison (située au n° 21, Rue Divan -déclassement-).
La Porte et Colonnade du Souk des Etoffes.
Mausolée de Sidi Saber. (disparue)
Kheloua Sidi Mehrez et partie de l’ancienne enceinte (à l’angle de la rue Sidi Ayed et de l’avenue Bab Jedid).
Le Marabout de Sidi El Asfouri (Souk des Etoffes).
Le Tombeau de Mourad Bey (Voisin de la zaouia de Sidi Ben Arous, rue Sidi Ben Arous).
Le Tombeau du Lutteur -Belhouane- (à l’angle de la rue de l’Obscurité et de l’impasse Amoune).
Midhat du Belvédère

Du 19 octobre 1992 :
Mesjed Sidi Ameur (Rue Sidi Ali Azouz).
Mesjed El Arich (Rue Sidi Mehrez).
Mesjed Ben Moussa (Rue Saïda Ajoula).
Mesjed El Fel (Rue El Azzafine).
Mesjed Sidi Mansour (Rue Ennajda).
Dar Hassine (Place du Général).
Dar Lasram (Rue du Tribunal).
Palais Saheb Ettabaâ (Place Halfaouine).
Palais Kheireddine (Place du Tribunal).
Dar Rachidia (Rue de la Driba).
Dar Ibn Khaldoun (Rue Torbet El Bey).
Dar El-Jaziri (Rue du Tribunal).
Médersa Chamaïa (Impasse Chamaïa).
Médersa Onkia (Rue Onk Ej-Jmal).
Médersa Mouradia (Souk des Etoffes).
Médersa Nakhla (Rue de la Librairie).
Médersa Achouria (Rue Achour).
Médersa Sadikia (Rue Sinan Pacha).
Médersa Alaouia (Rue Tahar Haddad).

Du 18 mai 1999 :
Dar Ben Ayed (Rue des teinturiers).
Zaouia Sidi Mansour (Rue Erraya).
Conservatoire (Rue Zarkoun).

Du 31 août 1999 :
Dar El Haddad (Rue Sidi Bou Khrissane).
Dar Rachid (9 rue de l’école).
Dar Chérif (Rue Sidi Maaouia).
Dar Caïd Essebsi (11 rue Nfefta).
Zaouia Sidi Abdallah Chérif (Rue Ibn Serraj).
Borj Sidi Yahya (25 rue El Borj, Bab El Assel).
Tourbet Sidi Bou Khrissane (Rue Ben Mahmoud).

Du 15 janvier 2000 :
Lycée secondaire de la rue du Pacha (88 rue du Pacha).

Du 24 septembre 2001 :
L’immeuble dit « Kichlet Sidi Ameur » (28 rue Sidi Ali Azouz).

Du 30 juillet 2002 : Dar Jouini (3 rue Bir Lahjaar).